Gamesdøglär + PJ@Mellor
La bonne musique ne vient pas forcément de loin. Mais il est un pays, si lointain que peu savent le situer, d'où vient du très bon rock'n'roll. Ce pays, fondé par deux garçons originaires de Wingen-sur-Moder, délimite ses frontières mouvantes selon les pérégrinations du groupe Gamesdøglär, qui établit des enclaves éphémères dans chaque salle de concert. D'ici, on imagine le Doglastan comme un pays cosmopolite, peuplé de cow-boys, de vikings et de dieux du rock. Mothaføkkä, Fabiüüs, Løuis 11, Vicky Leandrøs et Fiati Footi sont les fiers représentants de cette contrée dont eux seuls savent jouer le folklore détonnant. La basse y tient un rôle déterminant, elle entretient l'énergie tantôt contenue, tantôt dévastatrice de ces morceaux à la fois originaux et bien ancrés dans l'Histoire du rock. Le groupe en est arrivé à ce style "nasty rock'n'roll" après plus de vingt ans de pratique, plusieurs changements de nom et d'équipe (The Schweppesmen, Radio 777, ...) et a exploré maintes régions du rock et du blues. Parmi les faits les plus marquants de leur parcours, on notera la première partie de ZZ Top à la foire aux Vins de Colmar, une mini-tournée à New York, 3 albums sous des anciens noms plus 3 EP de Gamesdøglär (nom en activité depuis 2003), dont le dernier, Houchkarama, en 2008.
Aujourd'hui, la synthèse et l'expérience offrent un rock puissant, énervé, électrique, plein de tensions et de libérations savamment dosées, furieusement jouissif.
 
Gamesdøglär invite sur le même plateau un groupe ami, originaire de Mulhouse: PJ@Mellor, nom qui évoque la rencontre des influences de PJ Harvey et de John Mellor (le vrai nom de Joe Strummer).
L’esprit de Joe au service de Polly Jean, un univers de tension et de sensualité. Une histoire d’amour jamais finie , jamais close, qui se bat contre le quotidien en se réinventant à chaque obstacle. Créé en 2000, sur les cendres du groupe Charlotte (un CD - premières parties de la Souris Déglinguée, les Shériffs, Dolly, Autour de Lucy), PJ@Mellor a développé un projet à deux (Sandrine et Matthieu) : un univers tactile, fait de larmes et de frissons. Sur cette base PJ@Mellor a fait une trentaine de concerts dont des premières parties ( Programme, Zita Swoon, AQME, Les Wampas), enregistré deux disques promo et connu trois line up différents. Début 2007 le groupe s’est stabilisé dans une formule basique (voix- guitare -basse - batterie) autour d’un projet artistique plus mature qui fait l’objet d’un accompagnement artistique par la Scène de Musique actuelles Le Noumatrouff de Mulhouse. 
Depuis avril 2007, les répétitions à quatre ont posé les bases d’un nouveau set, mêlant anciens et nouveaux titres et orienté le travail de composition de Matthieu et Sandrine dans une direction plus rock. Cela débouchera sur l’enregistrement d’un disque en avril 2008.
 
Deux groupes en pleine ascension, avec une énergie unique qui fera bouillonner la salle comme une marmite!
haut bas
  • 26.04.2008 / 21h
    Gamesdøglär + PJ@Mellor
Abonnement newsletter